fbpx

Méthode & encadrement de la liposuccion

AVANT LA LIPOSUCCION : DIRECTIVES PRÉOPÉRATOIRES

Notre clinique fera en sorte que les meilleurs soins chirurgicaux vous soient apportés. Afin que l’intervention se déroule le mieux possible, nous vous suggérons de lire et de suivre très attentivement les directives qui vous sont assignées, que ce soit avant ou après l’opération. Si vous avez des questions, il ne faut surtout pas hésiter à nous les poser, nous nous ferons un plaisir d’y répondre.

  • Ne pas prendre d’aspirine (Anacin, Bufferin) ou de l’ibuprophen (Advil, Motrin ou Nuprin), ou Naproxen (Aleve) ou tout autre anti-inflammatoire similaire à ceux-ci, une semaine avant l’opération, cela provoquerait des saignements à l’intérieur des tissus, se traduisant par des bleus ou même des hématomes. Il est cependant permis de prendre de l’acétaminophène (Tylénol ou Atasol).
  • Ne pas boire d’alcool une semaine avant l’opération, cela pour les mêmes raisons, pour éviter les saignements.  Fumer est également contre-indiqué.
  • Ne pas prendre Sudafed, Actifed ou n’importe quel coupe-faim (Fenfluramine, Phentermine ou des herbes chinoises, etc.…) pendant au moins une semaine avant l’opération. Ces médicaments pourraient augmenter votre rythme cardiaque. Ne pas prendre non plus d’hormones pour la thyroïde (Synthroïd…) le jour de l’opération. Les médicaments pour la thyroïde pourraient interférer avec la solution anesthésique et encore une fois, augmenter votre rythme cardiaque.
  • Il ne faut pas conduire la voiture au sortir de l’opération : donc prévoir de vous faire raccompagner à la maison.
  • Lorsqu’il faudra changer vos pansements une fois à la maison, vos pourrez le faire vous-même, mais ce serait plus facile si une personne pouvait vous aider.
  • Le jour de l’opération, habillez-vous avec des vêtements amples. Il y a généralement passablement de suintement provenant des restes de la solution anesthésique, de même que de la sérosité mêlée à un peu de sang. Puisque ce suintement peut tacher les vêtements, nous vous suggérons de les choisir de façon à ne rien risquer. Vos vêtements doivent être très amples et très confortables parce que nous mettrons une gaine élastique par-dessus d’épais tampons de gaze pour bien absorber le suintement.
    • POUR LES FEMMES: Nous vous recommandons un soutien-gorge confortable, en n’oubliant pas qu’il peut être taché par l’encre bleue que nous utilisons pour marquer certaines parties du corps. Vous aurez à retirer votre soutien-gorge si vous subissez une liposuccion à l’abdomen ou au thorax.
    • POUR TOUS LES PATIENTS (HOMMES OU FEMMES): Une petite culotte chirurgicale sera fournie.
  • Apportez des bas chauds pour ne pas avoir froid aux pieds durant l’intervention. Nous maintenons la salle d’opération entre 21et 23C.
  • Ne portez pas de bijoux, de parfum (le désodorisant est accepté), et limitez votre maquillage au minimum.
  • N’utilisez pas de crème hydratante ou de savon contenant de la crème hydratante aux sites de la liposuccion, et cela au moins une semaine avant l’opération, car ceux-ci peuvent empêcher le marquage au crayon spécial, des endroits à opérer.
  • Serviettes et draps de plastique : planifiez afin que la solution anesthésique tachée de sang ne souille pas le siège de votre voiture. Assurez-vous de bien recouvrir les sièges avec ces serviettes ou ces plastiques, et à voir à ce que le suintement ne tache pas non plus les tapis lors de votre retour à la maison.
  • Diète avant la chirurgie: un petit déjeuner très léger est fortement conseillé pour éviter l’hypoglycémie.
  • Abstenez-vous de jeûner ou de subir une perte de poids dramatique juste avant l’opération. Tous les patients doivent suivre une diète stable, saine et bien équilibrée au moins deux semaines avant l’opération. Les diètes liquides ou très faibles en calories, les diètes trop rapides peuvent causer des irrégularités cardiaques, des complications chirurgicales et une guérison plus lente.
  • Musique et relaxation : en général, les patients apprécient une musique apaisante durant l’opération, étant donné qu’ils sont complètement conscients. Nous avons un choix de disques compacts à votre disposition. Si Vous préférez partager avec nous votre musique préférée ou apporter votre i-pod, vous êtes bienvenue.

APRÈS LA LIPOSUCCION : DIRECTIVES POSTOPÉRATOIRES

  • LE RETOUR À LA MAISON : Vous ne pourrez conduire votre voiture pour retourner chez vous. Il est impératif d’avoir un adulte responsable qui vous accompagnera le jour de votre chirurgie. Vous pouvez reprendre votre diète normale le lendemain de la chirurgie; le jour même cependant il faut manger légèrement, ce n’est pas le temps de surcharger votre système digestif. Il est bon que vous buviez de l’eau ainsi que des tisanes ou des jus de fruits afin d’aider vos reins à expulser tous les médicaments reçus lors de la liposuccion. Évitez les breuvages alcooliques pour les 72 heures qui suivent la chirurgie (ainsi qu’une semaine avant).
  • LES ACTIVITÉS : Reposez-vous tranquillement immédiatement après votre chirurgie. Ne conduisez pas et n’opérez pas de machinerie hasardeuse jusqu’au lendemain. Ne prenez pas non plus d’importantes décisions personnelles dans les 24 heures qui suivent la chirurgie. Plus tard dans la journée ou dans la soirée, vous pouvez prendre une marche si le cœur vous en dit. Le lendemain de l’opération vous devriez vous sentir normalement assez bien pour conduire votre voiture ou faire des activités physiques modérées. Vous pouvez prudemment reprendre vos exercices physiques deux à quatre jours après la chirurgie. Nous vous suggérons de commencer avec 25% de votre « work-out » normal et puis d’augmenter chaque jour selon votre tolérance. La plupart des patients peuvent retourner à un travail de bureau le surlendemain de leur chirurgie. Il est normal que vous soyez sensible et plus facilement fatigué pour quelques jours, parfois quelques semaines. Certaines liposuccions très importantes par exemple le tronc, ou des patients plus sensibles, nécessiteront une semaine de convalescence.
  • GAINE ET PANSEMENTS POSTOPÉRATOIRES : Après la liposuccion par la méthode tumescente, on vous mettra une gaine de façon à bien tenir les bandages qui absorberont les suintements de l’anesthésique. Le matin qui suivra la chirurgie, lorsque vous enlèverez la gaine pour la première fois pour prendre votre douche.
    La gaine devrait être portée jour et nuit, jusqu’à 24 heures après l’arrêt du suintement, cela ne devrait pas dépasser 3 ou 4 jours. Ensuite elle sera portée le jour seulement, pour 2 à 4 semaines. Pour plus de sécurité et de confort, on pourrait la porter encore quelques semaines pour aider la peau à se rétracter, limiter le gonflement des tissus, et replacer en beauté les tissus liposculptés. Après 2 ou 3 semaines, certains s’achètent une gaine plus légère, ou des bas de soutien lorsqu’il s’agit des cuisses, c’est correct aussi. Dès le lendemain de la chirurgie, la gaine est retirée pour permettre la douche. On en profitera pour laver et sécher la gaine. Il ne vous serait d’aucun avantage de porter les pansements lorsque le suintement a cessé.
  • LE SUINTEMENT POSTOPÉRATOIRE : On peut s’attendre dans les 24 à 48 heures qui suivent la liposuccion par la méthode tumescente, à un important suintement de liquide rosé à partir des petites incisions qui ont servi à l’introduction de la canule. On peut dire en général que plus il y aura de suintement, moins il y aura de bleus et d’œdème. Durant les premières 48 heures, vous devriez vous asseoir ou vous étendre sur des serviettes. Au début, quand le suintement est à son maximum, il est recommandé de mettre une feuille de plastique en dessous de la serviette. Une fois les premiers jours passés, on mettra une gaze absorbante simplement sur les incisions qui continuent de suinter.
  • HYGIÈNE ET SOINS À DONNER AUX INCISIONS : Garder les incisions propres. Prenez une douche une ou deux fois pas jour. D’abord lavez-vous les mains, lavez les incisions doucement avec de l’eau et du savon, ensuite asséchez-les doucement avec une serviette propre. Les incisions qui ont cessé de suinter n’ont plus besoin de pansements. Prenez vos antibiotiques tels que prescrits jusqu’à ce qu’ils soient terminés. Prenez-les avec de la nourriture. Appelez-nous à la clinique si vous notez des signes d’infection comme de la fièvre, un suintement qui dégage une mauvaise odeur, une rougeur localisée ou une douleur exagérée de la région opérée. Mais nous vous répétons qu’avec la technique tumescente, les complications sont très rares.
  • MASSAGES, AUTO-MASSAGE ET ENDERMOLOGIE : Ils ne sont pas indispensables, mais grandement recommandables. On peut les commencer entre 10 et 20 jours après la chirurgie; ils doivent être doux, de façon à favoriser la circulation sanguine et lymphatique, et « replacer » doucement les tissus traumatisés. La meilleure formule pour nourrir la peau est l’huile d’arachide et l’huile d’olive, moitié-moitié et pressées à froid si possible, que vous devriez employer en automassage, dès que la sensibilité de votre peau le permettra. Faites-le tous les jours, 5 minutes 2 fois par jour. Cette formule extrêmement nourrissante pour la peau favorise sa rétraction, augmente son élasticité et accélère la guérison. Vous devez préparer vous-même cette formule. Nous avons à la clinique un appareil de massage mécanique appelé « ENDERMOLOGIE ». Ce traitement fut inventé en France pour traiter la cellulite. Le massage qu’il procure n’a pas son pareil pour revitaliser doucement les tissus après la liposuccion et prévenir les irrégularités de la peau. À la clinique ce traitement ne revient pas plus cher qu’un massage ordinaire. Vous devez attendre environ un mois après la chirurgie pour en bénéficier, sinon ce sera trop sensible.
  • EFFETS SECONDAIRES RENCONTRÉS APRÈS LA LIPOSUCCION PAR LA MÉTHODE TUMESCENTE : Comme avec toute chirurgie, on pourra constater des irrégularités menstruelles : les menstruations pourront retarder ou avancer. Des rougeurs peuvent apparaître à la figure, au cou et sur la partie supérieure du thorax, et pourront durer une journée ou deux. La température de votre corps pourra s’élever légèrement durant les deux jours qui suivent la chirurgie. C’est une conséquence naturelle du corps réagissant au traumatisme chirurgical. Un inconfort et une légère sensibilité se feront sentir le deuxième jour suivant l’opération (avec la disparition de l’anesthésie), lesquels ensuite s’amélioreront de jour en jour, à une vitesse qui vous surprendra.
  • RENDEZ-VOUS À LA CLINIQUE : Nous aimerions vous revoir à la clinique 5 à 6 mois après la chirurgie, ou bien sûr avant si vous en ressentez le besoin. Mais sachez que les résultats concrets n’apparaissent qu’après ce laps de temps, l’œdème étant en grande partie disparu. Ils sont définitifs après 6 mois, ou même un an parfois. Plus la chirurgie est importante, plus les résultats se font attendre.
Des questions?