fbpx

Exérèse

EXÉRÈSE - ABLATION - RÉSECTION

L’exérèse ou l’ablation ou la résection est une opération chirurgicale mineure par laquelle on retire un corps étranger inutile. L’exérèse (exciser) consiste à découper une partie plus ou moins profonde de la peau pour en traiter une lésion ou une anomalie ou une excroissance. Lorsque qu’il y a présence d’une anomalie bénigne de la peau (non cancéreuse), que ce soit pour des raisons fonctionnelles ou esthétiques, il est important de discuter de l’exérèse avec le médecin car il y a toujours un risque de cicatrice suite à l’exérèse/l’ablation.

On doit envisager l’excision lorsque la lésion visée touche le derme. L’avantage d’un tel traitement est qu’il permet de préserver les tissus sains et de réduire au minimum la taille de la plaie. L’exérèse est pratiquée par un médecin spécialiste selon la nature du corps étranger à enlever. L’exérèse ou l’ablation se pratique sous anesthésie locale. Le tissu retiré sera par la suite analysé de la même façon qu’une biopsie.

Pourquoi l’exérèse du grain de beauté?

Les grains de beauté, les kystes sébacés et autres lésions de la peau peuvent devenir inesthétiques et incommodants. Il est facile d’en faire l’ablation à la clinique grâce à une anesthésie locale et une chirurgie mineure. Nous enlevons les lésions stables et bénignes. Si les grains de beauté ont grossi ou changé de forme ou de couleur, il est recommandé de consulter un professionnel de la santé.

Sur le visage, les grains de beauté disgracieux qui prennent de plus en plus relief avec l’âge, sont fréquents. En langage médical ils sont appelés naevus tubéreux ou naevus dermiques, car les cellules qui le composent, sont situées dans le derme. Pour les professionnels de la santé, ils ne sont pas suspects. La demande d’exérèse est essentiellement esthétique, mais la peur d’une cicatrice est légitime.

La destruction des grains de beauté directement par laser n’est pas possible car elle ne permet pas de faire une analyse histologique du naevus après son ablation. Or cet examen, pratiqué sous microscope par un médecin anatomopathologiste, est indispensable afin d’éliminer formellement un cancer de la peau.

Pourquoi la résection des kystes?

Nous pouvons réséquer les kystes de la peau pour éviter qu’ils n’augmentent de volume, s’infectent et occasionnent une vilaine cicatrice. Le kyste cutané ou nodule est une poche entourée d’une membrane et constituée d’air, de liquide, de cellules ou même de parasites. Un kyste est rarement malin mais en revanche, il peut servir de point de départ à certains cancers. Mieux vaut donc consulter si vous pensez en avoir un. Si le kyste est douloureux, inesthétique ou mal placé, dans un souci préventif, ou s’il endommage les tissus ou organes adjacents, la chirurgie doit être pratiquée. Une petite incision peut parfois suffire à le vider par simple drainage.

Pourquoi l’ablation du lipome?

Le lipome est une tumeur graisseuse, c’est-à-dire une simple poche de graisse, fréquente et insensible, qui n’entraîne aucune complication. Ce sont des motifs esthétiques qui justifient son traitement, systématiquement chirurgical.

Plusieurs méthodes sont utilisées pour pratiquer l’exérèse / l’ablation / la résection

Après avoir anesthésié la région sous anesthésie locale, le médecin peut effectuer l’exérèse selon l’une des procédures suivantes en fonction de la taille et de l’emplacement de la lésion.

  • Excision/résection de lésions bénignes.
  • Ablation de lipomes, kératoses, taches de vieillesse et acrochordon
  • Excision/ablation de kyste et de grain de beauté ou naevus bénin.

Grattage cutané

Réalisé au moyen d’un scalpel, le grattage sert à prélever des cellules cutanées superficielles afin de les analyser au microscope et de poser un diagnostic.

Cautérisation / Électrodessication et électrocoagulation

On peut transformer l’énergie électrique en chaleur en utilisant l’extrémité d’une électrode. Les tissus sont alors détruits en brûlant. La principale utilité de ce type de traitement est de permettre la coagulation locale des vaisseaux sanguins pour provoquer une hémostase et la destruction des petites télangiectasies.

L’électrodessication entraîne généralement une destruction plus superficielle. Pour ce faire, on emploie une électrode unipolaire. L’électrocoagulation a, quant à elle, un effet plus prononcé, qui provoque une hémostase plus importante et offre de meilleures chances de cicatrisation. L’électrocoagulation nécessite l’emploi d’une électrode bipolaire.

Curettage

Le curettage consiste à exciser des tissus à l’aide d’un instrument à bout tranchant et arrondi muni d’une poignée. Même si elle n’est généralement pas assez tranchante pour couper la peau saine, la curette est utile pour l’excision de nombreux types de petites tumeurs cutanées comme les verrues, les kératoses séborrhéiques et les carcinomes basocellulaires et spinocellulaires. Avant l’intervention, on procède à une anesthésie locale. On prévient l’hémorragie du site en employant l’une des méthodes suivantes: l’électrocoagulation, le sulfate basique de fer, la mousse gélatineuse, le chlorure d’aluminium ou une compresse de gaze. une petite cicatrice peut se former. L’échantillon peut ensuite être envoyé au laboratoire pour une biopsie.

Cryochirurgie

On a parfois recours à la congélation pour détruire certaines lésions cutanées. La cryochirurgie est une technique qui repose habituellement sur l’utilisation d’azote liquide en application locale pour traiter les lésions. Même si le mécanisme d’action de cet agent n’est pas encore bien connu, on sait que l’azote liquide détruit les cellules cutanées traitées.

L’azote liquide peut être appliquée localement (directement sur une lésion bénigne ou précancéreuse) à plusieurs reprises avec un coton-tige ou un contenant spécialement conçu à cet effet. Avant l’intervention, on vous informe que vous ressentirez une sensation de froid. La lésion deviendra d’abord enflée et rouge, et il est même possible qu’une cloque se forme. Une croûte apparaîtra ensuite sur la plaie et tombera au bout de une à trois semaines. La lésion cutanée disparaîtra en même temps que la croûte, marquant le début de la cicatrisation. La cryochirurgie permet de traiter avec succès les différents types de verrues, les taches de la peau,, les kératoses séborrhéiques et actiniques, et bien d’autres troubles cutanés. La cryochirurgie a pour avantage d’être peu coûteuse et rapide, et de ne laisser que de légères cicatrices. Le principal inconvénient de ce traitement vient du fait qu’il ne permet pas de prélever des échantillons de tissus et qu’il peut occasionner la destruction des tissus sains adjacents.

Excision

On doit envisager l’excision lorsque la lésion visée touche le derme (donc plus profonde). On obtiendra de bons résultats sur le plan esthétique si la région excisée se referme complètement après le traitement. Lors de l’intervention, l’échantillon chirurgical est sectionné horizontalement de manière à ce que toutes ses extrémités puissent être examinées. Le cas échéant, si la première excision ne suffit pas, on pourra enlever le reste de la lésion en pratiquant plusieurs excisions au cours de la même intervention. L’avantage d’un tel traitement est qu’il permet de préserver les tissus sains et de réduire au minimum la taille de la plaie. Le tout se déroule sous anesthésie locale.

Obtenir une consultation

Conditions traitées

 

  • ACROCHORDON : Saviez-vous que le traitement de l’acrochordon ou plus communément appelé « tétine » est simple et pratiquement sans douleur? Alors pourquoi déprécier ou rejeter certaines parties de votre corps prises avec cette condition puisque notre équipe médicale élimine les acrochordons et s’assure qu’ils ne réappaîtront pas.
  • LIPOME : Bien qu’il ne représente aucun risque pour la santé, le lipome demeure inesthétique et peut être gênant dépendamment de l’endroit où il se trouve. Notre équipe médicale vous conseillera sur la meilleure approche de traitement.
  • GRAIN DE BEAUTÉ : Pourquoi avoir donné le nom de grain de beauté à ses taches brunes disgracieuses qui apparaissent sur la peau plus le temps avance? Il faut toujours être prudent lorsqu’on parle de grain de beauté, mais sachez qu’il est possible de vous en débarrasser. Notre équipe médicale fera l’inspection de votre peau et pourra vous offrir le meilleur traitement adapté selon votre condition.

Question fréquemment posée

Avoir la peau propre et rasé dans la région à traitée.

Au besoin, une anesthésie locale sera faite.

Un seul traitement devrait être nécessaire.

Oui mais il y a la possibilité d’avoir un court temps de récupération.

Un léger inconfort est possible suite au traitement.

[Total : 10    Moyenne : 4.6/5]
Des questions?